Pourquoi la CMU?

Au Sénégal, le niveau de couverture par un système formel de protection sociale est très faible. En 2012, seuls 20% de la population bénéficient de la couverture risque maladie. Le dispositif de protection sociale et de gestion des risques ne prend en charge que les fonctionnaires et certains travailleurs du secteur privé, qui représentent une part très faible de la population active, excluant complètement du système les travailleurs du secteur informel et le monde rural.

Les 80% restant de la population doivent faire face à la simultanéité de la maladie et du paiement pour se soigner. Généralement, cela engendre une situation de dégradation des conditions de vie des individus et des ménages pouvant les exposer à une vulnérabilité sévère et au final les plonger dans une pauvreté soudaine ou plus aigue.

Cette situation engendre aussi et expose le manque d’équité et d’égalité des citoyens dans l’accès à un service social de base.

Face à ces situations, un soutien réel devient nécessaire afin d’éviter que les populations n’utilisent d’autres moyens pour se soigner, qui à la longue pourrait leur nuire et créer des problèmes de santé publique plus difficiles et plus chers à gérer.

Au regard de ces considérations, les différents gouvernements du Sénégal ont mis en place différentes politiques pour répondre à leurs engagements internationaux et constitutionnels ; avec cependant peu de succès.

Avec l’avènement de l’alternance de 2012, les nouvelles autorités du pays ont fait montre d’une volonté de mettre en place un système de protection sociale plus efficace et mieux articulé ; volonté manifestée par :

  • L’élaboration d’une Stratégie Nationale de Protection Sociale (SNPS) dans le but d’améliorer l’équité de la protection sociale et d’étendre la couverture de l’assurance santé ;
  • La mise en place du Programme CMU et la création d’une Agence chargée de sa mise en œuvre ;
  • La création de la Délégation Générale à la Protection Sociale et à la Solidarité Nationale au profit des populations vulnérables.

Notre partenaire