Les politiques de gratuité

Le programme national de Couverture Maladie Universelle lancé par le président de la République en septembre 2013 se fixe comme objectif la couverture universelle des populations. La stratégie est centrée essentiellement, d’une part, sur le développement d’initiatives de gratuité de soins de santé en faveur des groupes vulnérables (enfants, personnes âgées, handicapés) et, d’autre part, sur la promotion des mutuelles de santé communautaires (Décret portant sur la création et fixant les règles d’organisation et de fonctionnement de l’agence de la Couverture Maladie Universelle (la CMU)).

Qu’est-ce qu’une politique de gratuité ?

L’objectif de ces initiatives est d’assurer la prise en charge  totale des problèmes de santé d’une certaine catégorie de la population. En fait, ce sont des politiques de subventionnement des coûts.

Quelles sont les principales politiques de gratuité ?

Il s’agit du plan sésame, de la césarienne, de la prise en charge des enfants de moins de cinq (5) ans et de toutes les autres gratuités comme le paludisme simple avec l’avènement des ACT, la tuberculose et le VIH Sida.

Programmes relevant directement de la responsabilité de l’Agence de la Couverture Maladie Universelle

En ce qui concerne les programmes qui relèvent directement de la responsabilité de l’Agence de la Couverture Maladie Universelle, nous avons :

la gratuité des soins des enfants âgés de moins de cinq (5) ans ;

la gratuite de la césarienne ;

la gratuite des personnes âgées de 60 ans et plus (Plan Sésame) ;

la gratuité de la dialyse.

Notre partenaire